La médecine amère de Jacques-André Thibault

Plusieurs médecins figurent parmi les anciens clients de Jacques-André Thibault. Nous en avons rencontré deux, qui reconnaissent avoir négligé leurs finances personnelles après les avoir confiées aveuglément à leur représentant Jacques-André Thibault.

Yoland Girouard fait partie des trois investisseurs cités dans la plainte de la syndique de la Chambre de la sécurité financière (CSF) contre Jacques-André Thibault. Anesthésiste en Estrie, il dit avoir souscrit un contrat d’assurance vie alors que sa situation financière n’en nécessitait pas. « Je n’avais pas besoin d’assurance vie, affirme-t-il aujourd’hui. M. Thibault me l’a vendue comme un produit de placement fantastique. »

Sur les conseils de ce dernier, M. Girouard décide d’hypothéquer sa maison pour s’en « servir comme levier » pour ses placements. « Le lendemain-même, j’avais rendez-vous à la banque, raconte-t-il. Tout était arrangé. Le gérant m’a reçu à bras ouverts. Quand je me suis plaint, il ne travaillait plus là. »

Le client finit par s’apercevoir que les rendements ne sont pas suffisants pour payer les primes de sa police d’assurance vie. « C’est quand j’ai réalisé toute l’ampleur du problème que j’ai commencé à regarder mes affaires. »

Il demande alors à la compagnie d’assurance vie d’annuler la police. « Je pensais qu’AIG reconnaîtrait que je m’étais fait avoir. Mais j’ai fait rire de moi par un vice-président de la compagnie. »

L’anesthésiste se retourne ensuite contre le représentant, en déposant une plainte auprès de la CSF. « Jacques-André Thibault m’a dit : on me donnera juste une petite tape sur les doigts. Thibault est le style d’agent qui s’approche des médecins, ou de gens qui n’ont pas le temps de mettre leur nez dans leurs affaires. Ça lui prend des gens qui ont de l’argent, qui peuvent avoir du financement facilement. »

La suite sur le site de Conseiller.ca

Partagez avec votre réseau!

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)