Deux frères détecteurs d’occasions

Fatigué de voir sa cabane à sucre cambriolée pendant les périodes creuses, Jean-Guy Laroche demande à son neveu Yan Gagnon, qui étudie en ingénierie, de l’aider à trouver une solution qui mettra fin au manège des intrus.
La difficulté ? Il n’y a pas d’électricité dans cette partie de la forêt des Bois-Francs.

Le jeune homme développe un détecteur de mouvement à piles qui prend des photos. Il installe le tout dans une boîte étanche à l’eau.  » C’était un système très rustique !  » se rappelle Sébastien Gagnon, le frère de l’inventeur.

Rapidement, un premier voleur est identifié. L’oncle est si emballé qu’il encourage son neveu à exploiter cette trouvaille, lui disant qu’il y a sûrement plusieurs propriétaires de chalet qui se font cambrioler pendant leur absence. Yan Gagnon se laisse convaincre et persuade Sébastien, qui étudie en actuariat et en administration, de se joindre à lui dans l’aventure du détecteur de mouvement à piles.

La suite sur Les Affaires

Partagez avec votre réseau!

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)